↑ Revenir à Histoire locale

Histoire des Maires Chaillotins

La fonction de Maire remonte à un peu plus de deux cent ans. L’Edit de juin 1787 annonce la création d’assemblées provinciales composées du seigneur, du curé, de trois, six ou neuf membres choisis dans le village, à leur tête un syndic municipal.

A Chailly, c’est M. Sauvé Philippe et le cure l’Abbé Ledoux.

Après la Révolution, la loi du 14 décembre 1789 régit les municipalités. Dans chaque commune, – c’est le nom nouveau des paroisses – les citoyens actifs élisent au suffrage direct les membres du Conseil Général de la Commune (10 membres pour les communes de moins de 2 500 habitants) et ceux-ci désignent le Maire, qui se substituera au syndic.

Pour être éligible au titre de conseiller, il faut satisfaire d’une imposition foncière ou personnelle de 10 livres au moins. Pour le Maire, l’imposition doit dépasser 30 livres ; ceci disparaîtra avec l’Empire.

La méthode de vote évoluera lentement durant ces deux siècles. Louis Napoléon Bonaparte institue le suffrage universel pour les hommes. Charles de Gaulle donne le droit de vote aux femmes le 21 avril 1944 et Valéry Giscard d’Estaing autorise le vote des jeunes à partir de 18 ans en juillet 1974.

Voici pour Chailly les Maires qui se sont succédés jusqu’à aujourd’hui :

Les maires de Chailly de 1789 à 1995

Les maires de Chailly de 1789 à 1995


Le nouveau Maire est élu, je lui souhaite bonne chance. L’histoire continue…

Jean-Paul LEFLOCH
B.M. 1995

Salle du Conseil Municipal

Salle du Conseil Municipal

Claude Cottereau

Claude Cottereau

CLAUDE COTTEREAU 1928-2005 Le vendredi 11 février 2005, à 17 heures, une foule impressionnante se pressait en notre église Saint Paul pour rendre un dernier hommage à M. Claude COTTEREAU, maire honoraire de la commune de Chailly-en-Bière, décédé le 9 février. Outre sa famille et ses amis, étaient venus assister à cette cérémonie le Conseil …

Voir la page »