↑ Revenir à Peintres d’hier…

Théodore Rousseau

Pierre Etienne Théodore ROUSSEAU, artiste peintre, officier de l’ordre impérial de la Légion d’honneur, est décédé le 22 décembre 1867 à Chailly-en-Bière  à l’âge de 55 ans. Il résidait à Barbizon, à l’époque hameau de Chailly-en-Bière. Sa « maisonnette » est aujourd’hui l’annexe du musée de l’école de Barbizon au 55 Grande Rue. Il a fréquenté tous les « peintres de Ganne » et était plus particulièrement lié avec Millet et Daumier. Il était parrain d’un des fils Millet et sa femme, marraine d’une des filles).

Spécialisé dans la peinture de paysages, il voyage dans différentes régions de France pour retrouver les lieux peints par Constable et par les paysagistes anglais, qui ont introduit une nouvelle représentation de la nature. Il s’installe définitivement à Barbizon où il continuera à peindre des paysages.

«Notre art est capable d’atteindre au pathétique que nous voulons retrouver par la sincérité de la portraiture, par la vérité exacte ; en observant avec toute la religion de notre cœur, on finit par songer à la vie, on ne copie pas ce qu’on voit avec la précision mathématique, mais on sent et on traduit un monde réel dont toutes les fatalités vous enlacent. »

Th. Rousseau