Revenir à Peintres d’hier…

François Desportes

La commune de Chailly-en-Bière dispose d’un riche patrimoine mobilier, notamment quelques peintures léguées par les impressionnistes qui habitaient Chailly à la fin du XIXe siècle, dont deux œuvres de François Desportes présentées en couverture de ce bulletin.

Quelques mots sur François Desportes : au départ, Francisque DE PORTES (peut-être d’origine espagnole) a commencé à signer « François Desportes » à partir de 1874. Né le 22 février 1849 dans la région lyonnaise, il devient artiste peintre, après avoir été l’élève de PILS, Robert FLEVRY, VOLLON. Il exposa à Paris à partir de 1865. Son œuvre est constitué de portraits, figures, sujets religieux et de genres divers (huiles, pastels, aquarelles, fusains). Parmi ses œuvres les plus connues, on peut citer :

•César de Bazan (1869), scène de la Saint Barthélémy (1879), la Nymphe des Fontaines (1886),
• le Printemps (1887), sous-bois au Bas-Bréau, panneau décoratif et pastel de 1891.
Il était également réputé comme restaurateur de tableaux anciens. Il mourut à Paris le 2 juin 1909 et fut enterré dans le Cimetière à Chailly.

F. DESPORTES eut, en son temps, une certaine renommée. Il vécut plusieurs années à Chailly où il eut une maison situé sur la gauche de la RN7 en allant vers Paris d’où d’une part la rue « François Desportes » et d’autre part la salle également baptisée de son nom (restaurant scolaire). Il fréquenta plusieurs maisons de Chailly où il peignit des fresques et tableaux muraux que l’on peut encore voir. Il fit don à la commune de plusieurs toiles. Il est le descendant de François Desportes peintre des chasses de Louis XIV.

•Peinture à l’huile sur toile et montant bois : « Faucheur et Charron » représentés en pied, signée en bas à droite F. DESPORTES et datée de 1887, visible en mairie, salle du Conseil Municipal.
•Peinture à l’huile sur toile : « Vierge assise tenant l’enfant » avec en arrière plan un paysage buissonneux. Visible dans l’église Saint Paul de Chailly
•Vitrail en verre de couleur avec motif central et 2 registres. Œuvre contemporaine situé à gauche  la 3e œuvre du chœur près de la porte de la sacristie «Vierge à l’enfant avec Saint Joseph» et «annonciation».

B.B.

B.M. n° 61 – Octobre 2003