↑ Revenir à Souvenirs d’antan

Biscotterie Hutteau

Comme le dit la chanson d’Aznavour : « je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître… ».

Eh oui, nous avons eu une biscuiterie à Chailly et beaucoup de personnes y ont travaillé.

Un petit retour en arrière ou « comment naquit cette histoire ? ».

A Fleury, avant la guerre de 1940, s’était installé un brave homme avec son épouse et sa fille dans le fonds d’épicerie-bistrot. Le commerce de village n’était pas facile, surtout à cette époque, mais ils étaient très estimés des habitants de la commune.

Puis dans les années 50/60, la jeune fille fut en âge de se marier. Elle rencontra un prince charmant et convola en justes noces.

Le jeune marié était plein d’idées et il n’eut d’obsession et il n’eut d’obsession que de créer sa propre entreprise, son idée était une biscotterie.

Ce qui fut dit, fut fait, beau-papa lui prêta sa grande salle de réception (là où se faisaient les banquets du village) pour y installer les machines et tout le matériel qui serviraient à confectionner le pain de mie, le couper en tranches, puis le cuire, faire la mise en sachet, ainsi que ses services administratifs, etc. Et voilà comment tout commença !

Après les balbutiements de départ, la reconnaissance de la qualité du produit proposé, l’affaire prospéra très rapidement.

Les lieux devinrent bientôt trop exigus et il fallut rechercher une demeure plus vaste pour agrandir l’entreprise, les biscottes Hutteau – du nom du créateur – commençaient à être connues, la demande devenait réelle, les boulangers et épiciers de la région étaient dépositaires du produit, en un mot « cela marchait ! ».

Il prospecta pour trouver un endroit plus vaste et trouva une grande maison à Chailly-en-Bière, y fit les transformations et c’est là que la biscotterie Hutteau prit son plein essor…

Françoise Bertin

B.M. n° 60 – juin 2003